Communiqué de Eau Secours 34


Montpellier, 11 janvier 2014

Les Verts et le Parti Socialiste ont signé un accord pour les élections municipales de 2014 à Montpellier dans lequel on peut lire: « C’est au plus tard à mi-mandat, qu’une régie publique pour l’eau et l’assainissement sera mise en place sur le territoire de l’agglomération. La Délégation de Service Public (DSP) actuelle sera donc réduite à 3 années au maximum. »

Or, suite au vote du Conseil de Montpellier Agglo du 25 juillet, celui-ci a lancé un appel d’offres pour un contrat de délégation de service public pour l’alimentation en eau potable et en eau brute publié au Journal Officiel de l’Union Européenne, dans lequel il est écrit:

La durée de la délégation est de 7 ans. Le contrat prendra effet pour le service d’eau potable:

  • Le 1.1.2015 sur les communes de Grabels, Juvignac, Lattes, Montferrier-sur-Lez, Montpellier, Pérols, Sussargues et Saint-Brès,
  • Le 4.2.2015 sur les communes de Jacou, Le Crès, Prades-le-Lez, Vendargues et Villeneuve lès Maguelone.

Pour le service d’eau brute, le contrat prendra effet sur l’ensemble des 31 communes de la Communauté d’agglomération le 1.1.2015. Le contrat prendra fin le 31.12.2021.

La contradiction est patente: si le contrat est signé pour 7 ans, il sera extrêmement coûteux de le rompre avant son terme. Aussi, sauf à prendre les électeurs pour des gogos, la moindre des cohérences impose au président du
Conseil d’Agglo de stopper immédiatement l’appel d’offres en question.

Eau Secours 34 rappelle sa position: passer la gestion de l’eau en régie publique sans tergiverser. Elle continue de déplorer le vote du 25 juillet du Conseil d’Agglo, qui est à contresens de la volonté majoritaire des habitants de l’agglomération. Il n’est pas trop tard pour revenir à plus de raison.


---